LA P'TITE TÊTE discog3a5a
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

Qu'est-ce que j'ai dans ma p'tite tête
A rêver comme ça, le soir,
D'un éternel jour de fête
D'un grand ciel que j'voudrais voir!

1. J'ai roulé, j'ai vécu, j'ai aimé,
Et j'ai passé aujourd'hui des moments roses,
Mais j'ose espérer, Seigneur, bien autre chose!

2. Et j'attends, c¤ur ouvert, rêvant,
Battant la semelle à la porte de ton ciel;
Je crois qu'un beau jour ton amour l'ouvrira.

3. Et voici que Jésus m'a surpris:
“Que fais-tu là à m'attendre mon ami?
Ton ciel se fera sur terre avec tes bras! "

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

LE SEIGNEUR REVIENDRA discog3a5b
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

1. Le Seigneur reviendra!
Le Seigneur reviendra!
Il l'a promis, il reviendra la nuit qu'on n'l'attend pas.
Le Seigneur reviendra!
Le Seigneur reviendra!
Il l'a promis, ne sois pas endormi cette nuit-là!

Dans ma tendresse je crie vers lui:
Mon Dieu, serait-ce pour cette nuit?
Le Seigneur reviendra!
Ne sois pas endormi cette nuit-là!

2. Tiens ta lampe allumée,
Tiens ta lampe allumée,
Ton âme clair', qu'il ait de la lumière pour ses pas!
Tiens ta lampe allumée,
Tiens ta lampe allumée,
Ton âme clair', pour qu'il n'ait pas de peine à te trouver!

Dans ma tendresse je crie vers lui:
Mon Dieu, serait-ce pour cette nuit?
Tiens ta lampe allumée,
Pour qu'il n'ait pas de peine à te trouver!

3. Attends-le dans ton c¤ur,
Attends-le dans ton c¤ur,
Ne rêve pas de prendre loin de lui ton p'tit bonheur!
Attends-le dans ton c¤ur,
Attends-le dans ton c¤ur,
Ne rêve pas, qu'il fasse clair et bon dans ta maison!

Dans ma tendresse je crie vers lui:
Mon Dieu, serait-ce pour cette nuit?
Attends-le dans ton c¤ur,
Qu'il fasse clair et bon dans ta maison!

4. Nous serons tout pour lui,
Nous serons tout pour lui,
Quand il viendra, il essuiera les pleurs de tout' la vie.
Nous serons tout pour lui,
Nous serons tout pour lui,
Tout pour sa joie, puisqu'il est tout pour nous pendant la vie.

Dans ma tendresse je crie vers lui:
Mon Dieu serait-ce pour cette nuit?
Nous serons tout pour lui,
Puisqu'il est tout pour nous pendant la vie.

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

RUE DES LONGUES-HAIES discog3a5b1
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

Rue des Longues-Haies l'inconnu passait
Rue des Longues-Haies l'inconnu passait.

1. Pendant la nuit pleine, il a tissé la laine
Il rentre avec sa peine.

2. A l'heure matinale, dedans ses habits sales,
Mon Dieu, comme il est pâle!

O vous qui cherchez le bon Dieu dans les nuages,
Vous ne verrez jamais son visage.
O vous qui cherchez le bon Dieu dans les nuages,
Vous manquerez encore son dernier passage!

3. Pendant la nuit pleine, il a tissé la laine
Il rentre avec sa peine.

4. A l'heure matinale, dedans tes habits sales,
Mon Dieu, comme tu es pâle !

Rue des Longues-Haies, le Seigneur passait
Rue des Longues-Haies, le Seigneur passait.

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

IL N’A PAS EU, BONNES GENS discog3a5b2
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

1. Il n'a pas eu, bonnes gens,
Il n'a pas eu, bonnes gens,
Tout son compte de vie
Tout son compte de vie;
Il n'a pas eu, bonnes gens,
Il n'a pas eu, bonnes gens,
Tout son compte de vie
Le p'tit gamin du voisin
Qu'on enterre ce matin.

Mais la colère gronde, sur la terre comme aux cieux.
Mais la colère gronde, la colère du Bon Dieu.

2. Il n'a pas eu, bonnes gens,
Il n'a pas eu, bonnes gens,
Tout son compte d'amour,
Tout son compte d'amour;
Il n'a pas eu, bonnes gens,
Il n'a pas eu, bonnes gens,
Tout son compte d'amour
Le visage contrefait
Qu'on n'embrasse jamais.

3. Il n'a pas eu, bonnes gens,
Il n'a pas eu, bonnes gens,
Tout son compte de joie
Tout son compte de joie;
Il n'a pas eu, bonnes gens,
Il n'a pas eu, bonnes gens,
Tout son compte de joie
Le vieillard mon voisin
Qui meurt avec sa faim.

4. S'il n'a pas eu, bonnes gens,
S'il n'a pas eu, bonnes gens,
Tout son compte de vie
Tout son compte de vie;
S'il n'a pas eu, bonnes gens,
S'il n'a pas eu, bonnes gens,
Tout son compte de vie
Et d'amour et de joie
Je sais bien qu'il l'aura.

Car la colère gronde sur la terre comme aux cieux.
Car la colère gronde, la colère du Bon Dieu.

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

LE CIEL EST ROUGE
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

Le ciel est rouge,
Le ciel est rouge,
Il fera beau.
Dans l'homme bouge
Un c¤ur nouveau.

1. Les verrières sont ouvertes
Au dessus d'l'atelier,
Et j'entends l'alouette
Chanter la liberté.
Les verrières sont ouvertes
Au dessus d'l'atelier,
Et j'entends l'alouette
Chanter la liberté.

2. Ma fille sur ses tresses
A laissé se poser
La main qui la caresse
D'un noir pour l'épouser. (bis)

3. Et des champs de tuerie
Les durs soldats d'antan,
Par les moissons mûries,
Reviennent pénitents. (bis)


4. Jésus revient sur terre
Il est chez mon voisin.
On approche nos lèvres
De son visage humain. (bis)

5. La foule est réunie
Pour des festins nouveaux,
On voit bouger l'envie
Derrière les rideaux. (bis)

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

FILS DE LA TERRE
Paroles : Aimé Duval. © Cantépi

Quand la terre est grosse
De chagrins nouveaux
J’arrête ma vie vagabonde
Qui court aux quatre coins du monde.
Quand la terre est grosse
De chagrins nouveaux
Pour consoler sa lassitude
Je dors contre elle sur la dure.

Je mets l’oreille contre terre
J’entends le Libera des morts
Fils de la terre tourne en poussière
Ses rêves d’or chantent encor.

Quand la terre est grosse
De chagrins nouveaux
Je mets l’oreille contre terre
Comme autrefois contre ma mère.
Quand le terre est grosse
De chagrins nouveaux
J’entends sur sa poitrine ronde
Qu’un nouvel Homme vient au monde.

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

AU COIN DE MA RUE discog3a5b3
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

Le ciel n’est pas au bout du monde
Et pas plus au fond des nues.
Le ciel n’est pas au bout du monde:
Il est juste au coin de ma rue.

1. Quand tu criais, mon frère, à travers grilles,
Le ciel n’était pas loin, pas loin de toi.
Quand tu criais, mon frère, à travers grilles,
C’était déjà sa justice qui crie.

2. Quand tu m’as dit, ma soeur, des choses aimantes,
Le ciel n’était pas loin, pas loin de nous.
Quand tu m’as dit, ma soeur, des choses aimantes,
C’était déjà sa tendresse qui chante.

3. Quand je t’ai vu, mon Dieu, à travers choses,
Le ciel n’était pas loin, pas loin de nous.
Quand je t’ai vu, mon Dieu, à travers choses,
C’était déjà notre amitié qui cause.

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

L'ESPÉRANCE MORTE
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

1. Le Seigneur a frappé à tes volets,
Ami, ami, ami, ami;
Le Seigneur a frappé à tes volets,
Mais toi tu dormais.

N'attends donc pas que la nuit s'achève,
N'attends donc pas de finir tes rêves.

Le Seigneur a frappé à tes volets,
Mais toi tu dormais.

2. Et son peuple en passant t'appelait,
Ami, ami, ami, ami;
Et son peuple en passant t'appelait,
Mais toi tu dormais.

N'attends donc pas que la nuit s'achève,
N'attends donc pas de finir tes rêves.
Et son peuple en passant t'appelait,
Mais toi tu dormais.

3. Un malade a crié jusqu'à l'aurore,
Ami, ami, ami, ami;
Un malade a crié jusqu'à l'aurore,
Mais toi tu fais l'mort.

N'attends donc pas que la nuit s'achève,
N'attends donc pas de finir tes rêves.
Un malade a crié jusqu'à l'aurore,
Mais toi tu fais l'mort.

4. Un pauvre homme t'a demandé deux sous d'espoir,
Ami, ami, ami, ami;
Un pauvre homme t'a demandé deux sous d'espoir,
Mais tu n'veux pas l'voir.

N'attends donc pas que la nuit s'achève,
N'attends donc pas de finir tes rêves.
Un pauvre homme t'a demandé deux sous d'espoir,
Mais tu n'veux pas l'voir.

5. Mon voisin est passé la haine au poing,
Ami, ami, ami, ami;
Mon voisin est passé la haine au poing,
Tu restes dans ton coin.

N'attends donc pas que la nuit s'achève,
N'attends donc pas de finir tes rêves.
Mon voisin est passé la haine au poing,
Tu restes dans ton coin.

6. Le Seigneur a frappé à tes volets
Ami, ami, ami, ami;
Et son peuple en passant t'appelait
Mais toi tu dormais.

Mais un matin en poussant ta porte
Tu trouveras l'espérance morte.

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

LA NUIT (pour ceux qui ne dorment pas) discog3a5b4
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

Oh, pourquoi, pourquoi, pourquoi, Seigneur?
Pourquoi, Seigneur qui fis le monde,
Pourquoi tu fis la nuit si longue,
Si longue, si longue, si longue pour moi?

1. Tu fis le jour et le soleil
Avec des rêves pour le sommeil... Oh!

2. Tu fis l’ivoire, l’ébène noire
Avec la neige dessus les toits... Oh!

3. Tu fis un jour d’un peu de terre
Le c¤ur de l’homme et son mystère... Oh!

4. Tu fis, merci, notre amitié...
Pour partager tout par moitié... Oh!

Amen.

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

MONSIEUR MON FRÈRE
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

1. Tu t’en vas Monsieur mon frère,
Sur ton chemin, rien dans les mains;
Ta vie va finir sans réussir,
Petites gens, où vas-tu sans argent?

2. Tu t’en vas Monsieur mon frère,
Sur ton chemin, rien dans les mains;
Ta vie va finir, voici le soir,
Pas un mouchoir ne salue ton départ.

3. Frère malheureux,
Et sans bagages, et sans avoir,
Garde au c¤ur un coin d’espoir.
Et tes mains sauront
Ouvrir la porte du Bon Dieu
Pour entrer aux pays heureux.

4. Tu t’en vas Monsieur mon frère,
Sur ton chemin, rien dans les mains;
Ta vie va finir, voici le soir,
Pas un mouchoir ne salue ton départ.

5. Tu t’en vas Monsieur mon frère,
Sur ton chemin, rien dans les mains:
Ta vie va finir et réussir:
Petites gens, t’en as pour ton argent.

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

J'AI JOUÉ DE LA FLÛTE discog3a5b5
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

J'ai joué de la flûte sur la place du marché
Et personne avec moi n'a voulu danser.
J'ai joué de la flûte sur la place du marché
Toi qui m'as entendu, viendras-tu danser?

1. J'ai fait couler le vin de fête
Un soir de noces
J'ai voulu mettre dans leur tête
La joie des gosses.

2. J'ai fait danser des jambes raides
Sans leurs béquilles.
J'ai fait chanter des âmes laides
De diableries,

3. J'ai fait marcher sur l'eau Saint Pierre
Dans la tempête,
J'ai mis dans ses filets de pêche
Grande cueillette,

4. J'ai allégé le coeur des sages
De leur prudence,
J'ai invité les sans bagages
Pour une danse,

5. J'ai consolé le coeur de peine
Des pécheresses,
J'ai redonné un coeur de reine
A Madeleine.

6. Comme Lazare sortant de l'ombre
A Béthanie,
Vous bondirez hors de vos tombes,
Dans la féerie.

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

SEIGNEUR MON AMI discog3a5b6
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

1. Seigneur, mon ami,
Tu m'as pris par la main.
J'irai avec toi sans effroi
Jusqu'au bout du chemin.

Tra la la la

2. Je marche avec toi
Dans le vent, dans le froid.
Je marche, peu m'importe,
Je te porte dans mon c¤ur avec moi.

3. Partout, c'est la danse,
Les sourir's, les plaisirs.
Mais moi, je m'avance
En cherchant ton visage en tout ça.

4. J'irai d'un bon pas
En chantant mes chansons.
Je sais, tu m'attends
Sur le pas de ta belle maison.

5. Alors, tu es là:
Je te vois découvert.
Je vois ton visage
Et la table où tu mets deux couverts.

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

PAR LA MAIN (TOUT AU LONG DES LONGUES PLAINES) discog3a5b7
Paroles et musique : Aimé Duval. © Auvidis

Tout au long des longues, longues plaines
Peuple immense avance lentement.
Chants de joie et chants, et chants de peine
Peuple immense va chantant.

1. Ils n’ont pas leur Père avec eux,
Mais ils savent bien leur chemin.
Ils n’ont pas leur père avec eux,
Mais leur Mère les tient par la main.

2. Tant de haine tombe sur eux,
Tant d’orages troublent leur ciel,
Qu’ils s’en vont d’un pas miséreux
Mais les joues baignées de soleil.

3. Et quand l’un des leurs est tombé,
Sur sa tombe ils sèment des pleurs.
Mais pour une larme tombée
Sur la tombe il pousse mille fleurs.

4. Ils s’en vont du fond des vieux temps
Vers des cieux sans haine et sans pleurs.
Ils s’en vont du fond des vieux temps
Embrassant leurs frèr’s en passant.

(haut de la page)   (retour à l'index des chansons)   (retour à la page Discographie)

Index des chansons
extraits de :
GC chante Duval
Entre les ombres

Enreg. public
Vive l'Homme
Folk-Psaumes
En Paraboles
Merci, Dieu, merci
A ciel ouvert
autres disques
inédits

Mode d'emploi discog3a4a.